Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Inauguration de la résidence Yves Dorée

Article paru dans la VOIX DU NORD

À 95 ans, l’ancien maire, le toujours vaillant Dr Dorée, va donner son nom à une résidence

Quand l’on rencontre le Dr Dorée à la mairie pour évoquer la résidence qui porte désormais son nom, on sent que l’homme a ses habitudes dans la maison. Mais à 95 ans, il est toujours en pleine forme.

À 95 ans, ce jeune homme n’a besoin ni de lunettes ni d’appareil auditif, ni même de canne pour se déplacer. Yves Dorée, fils de militaire, a pourtant parcouru un sacré chemin. Il a commencé par étudier la médecine à Paris et à Lyon dans les années 40.

Suite à un remplacement à Boulogne, il s’est installé comme médecin généraliste, à Samer, en 1950, où il a exercé pendant 40 ans. Parallèlement, et grâce à ses connaissances en obstétrique, il a mis au monde, à domicile, près de 500 enfants entre 1950 et 1975.

Mais cela n’était pas suffisant. Dès 1959, il est devenu conseiller municipal puis, maire de Samer en 1989, à la tête d’une liste pluripolitique, comme il aime à le souligner. Réélu en 1995 (avec un succès jamais connu), il aura été maire de Samer pendant 17 ans et élu pendant 49 ans.

Difficile d’énumérer l’ensemble de ses actions mais, grâce à lui, Samer a connu de véritables transformations. Il a aussi été président de la Communauté de communes de Samer et ses environs de 1995 à 2008, et président du service de soins à domicile. Un sacerdoce qui eût été impossible sans le soutien et la reconnaissance de la population. Claude Bailly lui a succédé à la mairie en 2006. Une transmission préparée, une filiation pourrait-on dire, tant les deux hommes (qui se voient toujours une fois par semaine) partagent les mêmes vues sur la vie communale.

 

Inauguration de la résidence Yves Dorée

UNE RÉSIDENCE À SON NOM

Après avoir été promu chevalier de l’Ordre national du mérite en 2014, Yves Dorée s’apprête aujourd’hui à voir son nom orner la façade d’une résidence, non loin de son domicile. Logique finalement.

C’est tout naturellement que le nom du Dr Yves Dorée, qui a marqué de son empreinte durant un demi siècle la vie de la commune, a été choisi par le maire Claude Bailly pour cette résidence, située tout près du cœur de ville. Les deux hommes étant soucieux de mixité sociale et générationnelle, cette résidence est composée de quatre petites maisons (2 T2 et 2 T3 de 52 à 64 m2), adaptées aux seniors autonomes, et d’un collectif de huit appartements (4 T2 et 4 T3 de 52 à 71 m2), auquel il faut ajouter 12 stationnements extérieurs privés.

Réalisée par Logis 62 pour un budget total de 1 200 000 €, la résidence a été livrée en juin dernier. Les logements, équipés de visiophones, sont chauffés au gaz et offrent de parfaites conditions d’isolations. L’inauguration de la résidence aura lieu mardi à 11 heures, en présence du Dr Dorée, des élus et des administrateurs.

Inauguration de la résidence Yves Dorée

Discours prononcé par M. le Maire, lors de l'inauguration :

 

"

Mesdames, Messieurs en vos grades et qualités,

Je vous remercie d’avoir bien voulu assister à l’inauguration de la Résidence Yves Dorée et à la plantation de l’habituel arbre de la liberté.

Cette résidence Yves Dorée qui porte le nom de mon illustre prédécesseur comporte 12 logements locatifs dits sociaux. Ils sont tous occupés à ce jour par des gens qui travaillent ou qui ont travaillé et profitent dans cet immeuble d’une paisible retraite.

Ce programme immobilier de 12 logements est la suite de nombreux programmes réalisés avec le bailleur Logis 62 Villogia ici présent que je remercie en mon nom et au nom de mon conseil municipal.

Merci aux architectes du Cabinet François Delanoy et Fils, au bureau d’étude de voirie et réseaux Viale à Montreuil ainsi qu’aux entreprises qui ont participé à la réalisation de cet ensemble immobilier.

Ce bailleur a réalisé en fin d’année dernière 20 logements près de l’étang : la Résidence de la source et nous livrera au début de l’année prochaine les 28 logements de l’ancienne gendarmerie.

Ces 3 résidences ont été réalisées sans la moindre consommation de terre agricole : la résidence de la source dans une ancienne grange ; la présente résidence Yves Dorée sur un terrain de boule désaffecté ; la résidence du verger sur la friche de l’ancienne gendarmerie.

Toujours avec ce même bailleur, des logements en accession à la propriété sont en cours sur 2 programmes : 15 logements rue de Carly, Résidence des peupliers et 8 logements toujours à l’ancienne gendarmerie.

Les années qui viennent, avec le PLUI, ne nous permettrons pas de continuer la réalisation du même nombre de logements, nos prévisions ayant été amputées de 3,5 hectares pour permettre, en solidarité avec les autres communes de la CCDS, leur propre réalisation. Espérons que ces 3.5 ha permettrons la construction d’une centaine de logements comme il en aurait été à Samer.

Tag(s) : #Vie Communale
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :